Le destructeur de document, un véritable outil high tech

Le destructeur de documents est devenu un appareil indispensable pour les entreprises qui sont de plus en plus confrontées au problème de la confidentialité. Elles sont de plus en plus en bute au risque de vol d’identité, ou encore de fraude et d’espionnage, et doivent pouvoir préserver leur réputation. Ainsi ont elles de plus en plus besoin du secours de cet appareil. L’intérêt et la demande faisant, les fabricants se sont multipliés, comme, par exemple, les destructeurs de papier de la marque Fellowes. Et ces nombreux fabricants, afin de mieux se concurrencer et répondre à la demande du marché, n’ont de cesse d’améliorer les modèles qu’elles proposent, en faisant de vrais accessoires high tech.

Des types de coupe précis

Comme on n’arrête pas le progrès, il existe aujourd’hui plusieurs types de coupes qui seront adaptées à des utilisations bien différentes. La coupe fibre, ou coupe droite, qui est sans doute la plus connue, déchiquette les documents en fines bandelettes. C’est un système commode qui permet de détruire une grande quantité de documents en peu de temps. Ce système offre la possibilité de détruire plusieurs documents en même temps. Mais, en contrepartie, ce système n’offre pas une sécurité optimale. Il reste possible, assez rapidement, de reconstituer les documents en juxtaposant les bandelettes. La coupe croisée, elle, offrira une bien plus grande sécurité. Ici les documents sont réduits en confettis. Cependant il est à noter que les machines qui ont adopté ce procédé perdent en rapidité et en capacité de destruction. Enfin les coupes micros auront une sécurisation encore plus importante : comme le nom de ce procédé l’indique les confettis sont alors de taille minuscule. Cependant la capacité et la rapidité en sont encore réduites : cette technique est souvent réservée aux entreprises qui nécessitent une haute sécurisation de leurs données.

Une multiplication des catégories d’appareils

Pour aller encore plus loin dans l’exigence et pour répondre plus précisément à la demande, les industriels ont développé plusieurs types de destructeurs de documents. Les plus simples, les destructeurs de papier individuels, répondent aux besoins les plus basiques, pour une faible utilisation. Les destructeurs de documents de bureau, eux, correspondront à une utilisation plus intensive, permettant de détruire des documents par plusieurs dizaines à la fois. Plus performants encore, les destructeurs grande capacité offrent, comme leur nom l’indique, une plus grande performance de traitement. Évidemment la quantité augmente, mais la performance aussi, permettant même de détruire des documents chiffonnés voire même en boule. Enfin les destructeurs de médias sont des appareils de très haute technologie, détruisant également des documents sous forme de CD, DVD voire même clés USB.

Un aspect écologique

Les problématiques environnementales ont pris un aspect central à notre époque. Et les destructeurs de documents ont suivi l’air du temps en se mettant à la page. Ainsi, de plus en plus, on retrouve des appareils à économie d’énergie, qui se mettent automatiquement en veille lorsqu’ils ne sont plus utilisés. De même, de plus en plus, ce matériel dure dans le temps et échappe à un autre phénomène du temps : l’obsolescence programmée.

Written by vins