La conjoncture économique mondiale oblige les entreprises, des plus petites aux plus grandes, à prendre un ensemble de mesures pour favoriser la réduction des dépenses. Pour être réalisée, une dépense doit généralement être urgente, impossible à différer et donc justifiable. Dans les cas les plus rudes, des mises en chômage technique sont envisagées pour le personnel non essentiel. De même, pour l’achat de certains matériels de travail, on préfèrera rechercher des alternatives telles que la location pour essayer de réduire les frais. Cette façon de procéder peut effectivement produire des résultats appréciables, notamment dans le secteur agricole, où le coût d’acquisition des équipements de qualité reste élevé.

La réduction des frais d’entretien des équipements 

Lorsque vous décidez d’acheter un équipement agricole, vous devez ensuite tout mettre en œuvre pour le garder en bon état de fonctionnement. Si vous avez une maitrise convenable de la manipulation de cet équipement, vous avez alors de plus grandes chances de le garder en bon état de marche plus longtemps. Le coût des maintenances préventives et curatives représente des charges nouvelles qui vont s’ajouter à celui du prix d’achat. Ce sont des dépenses non prédictibles, car le budget que vous réserveriez pour elles, pourrait tout aussi bien être excédé que non utilisé. 

Avez-vous vu cela : Des activités détente en pleine ville grâce à des entreprises spécialisées

A contrario, si vous optiez pour la location avec entretien inclus, vous n’auriez aucune surprise désagréable. Vous réaliseriez même des économies dans la mesure où la maintenance préventive exécutée à fréquence exacte permettrait de limiter la survenue des pannes et de laisser votre équipement pleinement fonctionnel pour toute la durée de vos travaux. De plus, vous n’auriez pas à envisager la construction d’un hangar pour le stockage de l’engin au cours de l’hivernage. La location vous permettrait de mieux maitriser vos coûts de production, de mieux gérer votre matériel de travail et enfin de disposer d’un matériel fiable sans supporter des coûts d’acquisition et d’entretien faramineux. Vous pouvez acheter ou louer votre tracteur sur https://www.mccormick-rentalcenter.fr/.  

Des contrats de location adaptés aux besoins des agriculteurs

Les contrats de location sont établis sur des quotas horaires. Pour les contrats à moyen et long terme, les concessionnaires définissent en général une fourchette horaire comprise entre 600 et 2000 heures pour les tracteurs. Sur le plan financier, ces offres sont assez avantageuses pour l’agriculteur. Pour un prix oscillant entre 23 et 50 euros par heure, il peut entrer en possession de matériels hautement performants dont le prix d’acquisition à l’achat aurait été trop élevé pour sa bourse. Un autre point positif est le fait qu’en cas de mise en vente dudit matériel, l’agriculteur qui l’aurait loué serait prioritaire au terme de la location. Certains concessionnaires offrent même des tarifs préférentiels à ce type de client.

Cela peut vous intéresser : Pourquoi faut-il domicilier son entreprise à Paris

En ce qui concerne les contrats de location à court terme, les quotas horaires sont plus bas et les prix proposés le sont également. En moyenne pour un tracteur de 180 chevaux, l’heure coûte entre 25 et 28 euros. Le forfait horaire minimal acquis est de 150 heures en général. Cette option est très favorable pour ceux qui possèdent des terres peu étendues et qui n’ont par conséquent aucun besoin de matériel surnuméraire dans leur exploitation.