En tant que professionnel de la restauration, vous souhaitez acquérir le meilleur matériel pour vos préparations culinaires. Pour cela, il vous faut faire le bon choix et notamment en ce qui concerne les fours professionnels. Zoom sur 3 types de fours afin de vous aider à ne pas vous tromper.

Premier type : le four mixte

Le four mixte est le plus plébiscité par les professionnels de la restauration, car il offre une grande polyvalence et peut être utilisé dans un restaurant, une boulangerie ou une pâtisserie. Grâce à ses différents modes de cuisson, il vous permettra les choses suivantes :

Lire également : Quels logiciels pour démarrer son entreprise ?

  • un temps de cuisson diminué ;
  • de différents aliments décongelés, cuits ou réchauffés de façon simultanés ;
  • une chaleur diffusée de façon homogène ;
  • une multitude de programmes (selon le modèle), etc.

Pour trouver un four professionnel de qualité qui correspond à vos attentes, faites confiance à un site spécialisé dans ce domaine.

Second type : le four de maintien au chaud

Grâce au four de maintien au chaud, vous allez pouvoir obtenir une température adéquate pour vos différentes préparations effectuées en amont et ainsi conserver toutes les valeurs nutritives. De plus, il offre les avantages suivants : 

En parallèle : Recourir aux services d'une agence web offshore, une solution avantageuse

  • des plats avec très peu de manipulation et qui conservent une bonne chaleur ;
  • une ventilation, une température et une humidité gérée parfaitement ;
  • un gain de temps lors de vos préparations.

Ce four de maintien au chaud est souvent utilisé en restauration collective, hôpitaux, hôtel, école, etc.

Troisième type : le four à convection

Le four à convection, que l’on appelle aussi four à air pulsé, va permettre homogènement et rapidement de cuire ou rôtir vos préparations. Cela est possible du fait de l’air chaud propulsé par ses ventilateurs et au rayonnement de ses parois. Il offre aussi d’autres avantages tels que les suivants :

  • un temps de cuisson réduit (-25 %) ;
  • une cuisson possible à basse température et uniforme (30 °C à 300 °C) ;
  • des aliments qui ne se dessèchent pas grâce à la présence d’un humidificateur.

Ce type de four est parfaitement adapté pour les pâtisseries et les boulangeries.