Avoir de la lumière, du chauffage, se servir du four… Ces services indispensables du quotidien paraissent banals ? Pourtant, quand on emménage dans un nouveau logement, il arrive que le compteur électrique ou de gaz soient coupés. Certaines étapes sont à suivre afin de ne pas être pris de court !

Pour votre déménagement, n’oubliez pas de prévoir la mise en service par EDF

Selon le site Fournisseur-energie.com, les démarches de mise en service avec EDF sont simples. Les étapes sont les mêmes, quel que soit le fournisseur d’énergie choisi. L’usager estime ses besoins en énergie afin de sélectionner le contrat adapté à sa consommation.

A lire aussi : la relaxation par Garrigae

Le fournisseur d’énergie propose ensuite une offre que l’abonné choisit en fonction de l’évaluation de ses besoins. L’offre comprend l’estimation de la consommation mensuelle en énergie du foyer, le prix du kWh et le prix de l’abonnement. Le fournisseur d’énergie se rapproche ensuite du gestionnaire du réseau de distribution en électricité, Enedis. En effet, comme l’indiquent les experts de Fournisseur-energie.com, l’intervention d’un technicien peut être nécessaire dans le logement au moment de la souscription du contrat. Des créneaux horaires sont proposés pour un rendez-vous.

Si le logement est équipé d’un compteur Linky, l’ouverture du compteur s’opère à distance.

Avez-vous vu cela : L’avantage d’une domiciliation d’entreprise

Un échéancier est adressé à l’abonné basé sur une estimation de consommation. Des relevés de compteurs permettent ensuite de connaître la consommation réelle et d’ajuster l’échéancier. Les interventions des techniciens se font du lundi au vendredi pour l’électricité comme pour le gaz.

Concernant le gaz, le compteur a pu être coupé pour des raisons de sécurité. Comme pour l’électricité, il est recommandé d’anticiper en souscrivant un contrat d’abonnement dans les quinze jours précédant votre emménagement. En parallèle, l’usager doit bien sûr penser à résilier le contrat de son ancien logement le jour de son déménagement. Pour la plupart des fournisseurs d’énergie, cette démarche peut se faire sur l’espace client en ligne.

Démarches à prévoir avant un déménagement « classique »

En emménageant dans un nouveau logement, il peut arriver que les compteurs d’électricité ou de gaz aient été interrompus par le précédent occupant ou par l’agence immobilière gérant le logement.

La personne ayant quitté le logement a peut-être fait une déclaration à son fournisseur d’énergie et demandé la résiliation de son contrat d’abonnement. Conséquence : l’alimentation en électricité et/ou gaz est stoppée !

Pour éviter de se retrouver dans cette situation, selon les conseils des spécialistes de Fournisseur-energie.com, il est recommandé de contacter son nouveau fournisseur bien avant la date prévue pour son emménagement.

Un délai minimum de 2 semaines avant son déménagement paraît raisonnable.

Démarche à réaliser en cas de déménagement « express »

Il peut arriver qu’un déménagement se fasse dans des délais très serrés. En cas de déménagement en express, il est judicieux de réunir les documents nécessaires à la souscription du contrat d’abonnement.

Les pièces à réunir sont les mêmes, quel que soit le fournisseur d’énergie. Ces documents sont les suivants :

  • adresse précise du logement : ville, nom de rue, de résidence, etc. ;
  • numéro de PDL (compteur électrique) ou PCE (compteur gaz) ;
  • index du ou des compteurs ;
  • date de mise en service souhaitée ;
  • coordonnées bancaires/RIB.

En réunissant ces pièces le plus tôt possible, l’usager est à même de souscrire en urgence un contrat d’abonnement pour une mise en service dès votre arrivée dans son nouveau logement. Dernier point à prendre en compte : les tarifs de mise en service. Comme vous pourrez le voir ici, les tarifs diffèrent selon votre choix, d’une mise en service express ou dans les délais normaux.