Si vous avez déjà joué à un jeu de simulation, vous savez probablement que les plombiers ne sont pas exactement les personnes les plus riches du monde. En fait, les médecins sont beaucoup plus riches que les plombiers, qui en moyenne 2 millions d’euros par an en valeur nette. Cependant, la valeur nette des plombiers ne reflète pas la valeur relative de ses services à la société.

Choisir une école de commerce

Si vous êtes une personne mécaniquement inclinée qui aime le défi du travail physique, une carrière dans la plomberie est la bonne voie pour vous. Vous apprendrez à résoudre des problèmes et à être fiable. De plus, vous apprendrez à communiquer avec les autres et à fournir des explications claires de votre travail. Ces qualités sont importantes dans un travail de plomberie, et la pénurie de main-d’œuvre actuelle rend ce domaine plus facile à entrer que jamais.

Sujet a lire : 3 types de fours que vous pouvez choisir selon votre activité professionnelle

Bien qu’il existe de nombreuses similitudes entre une école de commerce et un collège, il existe également des différences importantes. Une école de commerce peut offrir une éducation plus rationalisée et pratique qui peut compter pour l’apprentissage. C’est aussi beaucoup moins cher que le collège.

Choisir un cheminement de carrière

Si vous cherchez une carrière sûre avec un bon potentiel de gain, devenir un plombier professionnel comme alliance assainissement pourrait être le bon choix pour vous. Non seulement l’industrie de la plomberie offre un flux constant de revenus, mais il offre également de nombreuses opportunités d’avancement. Les plombiers n’installez pas seulement les toilettes et les éviers, mais ils gardent également des ménages entiers, des hôpitaux, des écoles et des villes. Ils fournissent également de l’eau potable et les professionnels de la plomberie sont très recherchés dans n’importe où de l’eau est nécessaire.

A lire en complément : Comment faire le bon choix d’un accès Internet Entreprise ?

Si vous avez de l’expérience dans la plomberie et que vous souhaitez apprendre à gérer les gens, devenir chef de projet peut être une bonne option. La capacité de gérer une équipe peut être utile dans de nombreux autres domaines, de la direction aux ventes. Par exemple, un plombier compétent en gestion de projet pourrait devenir directeur de département dans un magasin d’approvisionnement de rénovation ou exécuter le processus de plomberie pour un nouveau constructeur de maisons. Alternativement, les plombiers pourraient choisir de quitter l’industrie de la plomberie. Quelle que soit l’option que vous choisissez, les professionnels de la plomberie ont une multitude de compétences et d’expérience qui peuvent facilement être transférées.

Faire basculer un plombier

Bien que les entrepreneurs en plomberie ne s’attendent pas à des conseils, vous pouvez choisir d’en laisser un après un emploi. Si vous pouvez vous le permettre, un plombier acceptera volontiers quelques euros comme compensation pour un travail bien fait. En plus des conseils, les plombiers apprécient également les bonnes critiques, ce qui apporte plus d’affaires et d’exposition. Ceux-ci peuvent être plus précieux que n’importe quel argent que vous pouvez leur donner. Le basculement n’est pas nécessaire, mais il est toujours apprécié.

Le prix des services de plombiers varie considérablement. Une installation principale de la conduite d’eau, par exemple, peut coûter entre 1500 EUR et 2000 EUR. Le montant final dépend de la complexité du travail, de la quantité de matériaux nécessaires et du service supplémentaire que le plombier a fourni. Vous devez toujours vérifier une politique de facturation des plombiers avant de le basculer. Certains systèmes de facturation n’acceptent pas du tout des conseils.

Choisir un fonds de retraite

Il existe plusieurs façons de faire une retraite confortable. La personne moyenne peut contribuer environ 25% de sa rémunération à son fonds de retraite, soit environ 52 000 EUR. Cela signifie qu’un plombier indépendant peut prendre sa retraite avec un portefeuille de 3,65 millions d’euros s’il investit 25% de sa rémunération chaque année.