Qu’entend-on par un bon avocat ?

Choisir un bon avocat est très important, car cela peut faire la différence entre combien on dépense pour les services, et combien de temps il faut pour faire approuver une requête. Bien sûr, avoir un bon avocat ne garantit pas qu’on ne dépensera pas beaucoup d’argent, mais cela garantira au moins le succès de chaque opération qu’on veut entreprendre, grâce à son intégrité et à son savoir-faire. En revanche, un mauvais avocat mettra beaucoup de temps à établir les procédures, et n’engendre même parfois que des dépenses inutiles. Par conséquent, savoir détecter les bons critères pour cerner les qualités d’un avocat s’avère nécessaire pour ne pas se tromper dans son choix.

Un intervenant doté d’une bonne capacité d’analyse et d’adaptabilité

Les meilleurs avocats ont une grande capacité d’analyse et de raisonnement pratique. Ils sont créatifs et innovants. Ils se concentrent sur la résolution de problèmes, pas nécessairement par le biais de litiges, mais par la manière dont ils jugent être le meilleur marché et le plus rapide d’arriver à la meilleure solution pour protéger les intérêts de leurs clients. Ils savent parfaitement où trouver le standard juridique dont ils ont besoin pour l’appliquer à un cas particulier, étant doués pour la recherche législative et jurisprudentielle. Ils se distinguent également par leur capacité à enquêter sur les faits d’un cas spécifique, de manière méticuleuse et détaillée, allant parfois jusqu’à l’obsession. De même, ils sont excellents pour interroger, ou enquêter les personnes impliquées dans une affaire donnée. Certaines plateformes comme trouvervotreavocat permettent actuellement de trouver des avocats bien compétents dans leurs domaines.

Un professionnel dans la communication et l’organisation

Les avocats sont, et doivent même être excellents dans l’exercice de la communication, et ce, par le développement de leur capacité à influencer et à persuader les autres, par une écriture propre, directe, claire et parfaitement compréhensible, ainsi que par leur capacité à écouter les autres (clients et juges) et même aux homologues, lors d’un procès. À cela s’ajoutent de bonnes compétences organisationnelles et de planification. Les bons avocats maîtrisent la planification stratégique. Ils savent comment organiser et gérer leur propre travail, ainsi que celui des autres. La planification comprend des questions de fond liées aux affaires qu’ils examinent, à des questions liées à l’administration de leurs bureaux (planification financière, états de paie, etc.). Dans la pratique, la profession d’avocat exige de passer par beaucoup de temps sur des questions administratives pour lesquelles il faut disposer d’une grande capacité d’organisation.

Un expert qui agit toujours aux intérêts du client

On entend aussi par bons avocats, ceux qui savent comment négocier les problèmes afin d’obtenir les meilleures solutions. Savoir négocier, comme le prétendent certains, n’est pas un art, mais une technique permettant d’apprendre et de développer toutes sortes de techniques. Ils savent également que lorsqu’une négociation ne peut aboutir, pour quelques raisons que ce soit, elle peut donner lieu à une procédure de médiation ou même faire recours à l’arbitrage. Ils n’arrêtent jamais d’explorer toutes les options disponibles avant de passer à un procès, qui est le moyen ultime de résolution des conflits. Et même s’ils jugent une décision plus adaptée, ils ne manquent pas toujours de demander préalablement l’avis de leurs clients avant de mettre les choses en place. Cette réciprocité est également indispensable pour la collaboration entre avocat et client.

Written by Nath

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *