L’interdiction bancaire concerne généralement les personnes qui sont dans l’incapacité de faire un remboursement de prêt bancaire. Plus d’un million de Français sont fichés à la banque pour une durée de 5 ans à cause de cette interdiction. Ils n’ont pas l’autorisation de rédiger des chèques ou de demander un prêt au cours de cette période. 

  • Mais dans quel cas on est interdit bancaire ?
  • Quelles sont les conséquences dans le cas où nous serions fichés à la banque ?
  • Quelles sont les solutions pour lever cette interdiction bancaire ?

Nous allons découvrir toutes les raisons, les conséquences et les solutions pour lever l’interdiction bancaire à l’aide de cet article. 

Cela peut vous intéresser : Maîtriser le coût de votre investissement lors de manifestations événementielles

 

Dans quel cas on est interdit bancaire ?

Source image : Pixabay

Lorsqu’on est interdit bancaire, on se demande souvent pourquoi il y a ce refus et pourtant, il y a plusieurs raisons comme :

A voir aussi : Qu’est-ce qu’un courtier en rachat de crédit

 

  • L’émission d’un chèque sans provision ;
  • L’abus sur les dépenses quotidiennes ;
  • Dépasser les découverts autorisés ;
  • Passer à un encaissement alors que vous n’avez plus d’argent.

 

Quand l’un de ces cas se présentela banque se charge d’avertir les clients interdits par courrier sur sa situation financière. Dans ce courrier, elle mentionne toutes les étapes que vous devriez suivre afin de régulariser votre compte. Dans le cas où le client refuserait de suivre ces étapes, la banque sera obligée de prendre des mesures comme la demande d’une amende ou l’interdiction bancaire. Afin de dissiper tout doute, vous pouvez vous renseigner davantage à ce sujet sur https://magazine-economie.fr/

 

Quelles sont les conséquences dans le cas où nous serions fichés à la banque ?

Quand un client est fiché à la banque et qu’il n’est pas en mesure de répondre à la demande de la banque, voici les conséquences que vous pourriez avoir :

 

  • Plus d’émission de chèque ;
  • Restitution des cartes de paiement et des cartes de crédit ;
  • Suppression de l’autorisation de découvert.

 

Cependant, ces conséquences sont prises lorsque la situation est grave ou que le client refuse de coopérer. Bien sûr, même si vous êtes dans cette situation d’interdiction bancaire, tous les services sont toujours disponibles ainsi que votre compte bancaire. Mais si la banque refuse de vous donner ces privilèges, la demande de contestation auprès de la Banque de France est tout à fait possible. 

 

Quelles sont les solutions pour lever cette interdiction bancaire ?

Les personnes fichées à la banque peuvent demander une carte de paiement spécial auprès de la banque malgré cette situation, car plusieurs offres sont disponibles. D’ailleurs, la plupart proposent un rachat de crédit qui concerne particulièrement l’annulation des dettes, l’annulation de l’interdiction bancaire ou le financement d’un projet.

 

Par ailleurs, pour lever l’interdiction bancaire, plusieurs solutions sont possibles :

 

  • Approvisionner votre compte bancaire ;
  • Payer vos dettes et présenter une pièce justificative à votre créancier pour qu’il puisse aviser la Banque de France ;
  • Présenter à la banque la somme réservée au paiement par chèque.

 

Une fois que vous avez réglé tous vos soucis financiers auprès de la banque, celle-ci pourra informer la Banque de France pour annuler l’interdiction bancaire sur le fichier Central des chèques. Maintenant, que vous avez les solutions pour lever l’interdiction bancaire, choisissez quelle option ira le mieux avec votre budget. Ainsi, trouver la meilleure initiative pour régulariser votre situation auprès de la banque.  

 

Source image à la une : Pixabay