Le remboursement de votre crédit immobilier est déjà bien entamé et vous cherchez un moyen de faire des économies ? Savez-vous qu’il est possible de renégocier son crédit pour obtenir un meilleur taux auprès de votre banque ? Voici comment bien procéder pour réussir sa négociation.

 

Sujet a lire : Tous nos conseils pour louer vos murs commerciaux

Renégocier son crédit : ce qu’il faut savoir pour bénéficier du meilleur taux immobilier

 

Avant toute chose, il faut vous assurer que les taux actuels sont plus avantageux que ceux au moment de la signature de votre crédit. Si c’est bien le cas, alors prenez rendez-vous avec votre conseiller pour renégocier votre prêt et tenter d’obtenir le meilleur taux immobilier.

Dans le meme genre : Confiez le projet de toute une vie à votre constructeur de maisons individuelles

 

Quoi qu’il arrive, la renégociation n’implique aucuns frais, elle ne peut donc être qu’à votre avantage. Malheureusement, rien ne garantit qu’elle soit acceptée, nous pouvons cependant vous donner quelques conseils pour augmenter vos chances de succès.

 

Nous vous recommandons également de tenter la renégociation au début du remboursement de votre crédit. En effet, si vous vous y prenez tardivement, il ne vous restera plus grand-chose à rembourser et la négociation perdra en intérêt pour vous.

 

Une fois en face de votre conseiller bancaire, ou de tout autre organisme ayant en charge votre crédit, le site papernest conseille de présenter les différents taux que vous avez trouvés et qui sont pratiqués actuellement.

 

Si vous ne parvenez pas à convaincre votre organisme d’emprunt, il existe une autre solution pour espérer modifier le taux de votre prêt : le rachat de votre crédit immobilier par une autre banque ou un autre organisme.

 

Le rachat de crédit immobilier, une bonne option pour avoir le meilleur taux

 

Le rachat de crédit immobilier vous permet d’obtenir le taux de remboursement d’une autre banque, et ce, à n’importe quel moment de votre prêt. Le site papernest recommande tout de même d’effectuer cette opération pendant le premier tiers ou, à défaut, la première moitié de votre remboursement pour que celle-ci ait un véritable intérêt.

 

Il faut savoir également que, contrairement à la renégociation de votre crédit immobilier, le rachat n’est pas sans frais et sans risque. Votre nouvelle banque en rachetant votre crédit, vous soumet à des frais de remboursement anticipé, mis en place justement pour dissuader les opérations de rachat.

 

Assurez-vous donc que le taux que vous convoitez permet de gagner une somme supérieure à celle qui vous sera demandée par votre banque pour les frais de remboursement anticipé. Si ce calcul vous parait compliqué, rassurez-vous, il existe de nombreux comparateurs sur Internet à votre disposition.

 

Attention, des frais de dossiers seront à votre charge si le rachat est accepté. Veillez à intégrer ce coût à vos différents calculs pour éviter les mauvaises surprises. Pour plus d’informations sur les lois en vigueur concernant le rachat ou la renégociation d’un crédit immobilier, cliquez ici.