Le Scottish straight : comment bien l’élever ?

Faites-vous partie de ceux qui sont ailurophiles ? Dans ce cas, vous connaissez sûrement le chat Scottish straight. Si vous souhaitez élever cet animal chez vous, consultez d’abord les conseils proposés dans les lignes suivantes. 

Quelques mots sur le Scottish straight

Il s’agit d’un chat qui a failli disparaître au 19ème siècle, mais qui a réussi à survivre. C’est un croisement entre une race à poil court appelée Scottish Fold et un persan. Il a les caractéristiques suivantes : tête ronde, joues à croquer et oreilles droites. Ses pattes sont assez courtes, mais cela n’empêche qu’il reste un félin plein d’énergie et de vigueur.

Les règles à suivre quant à son élevage

Comme tout animal domestique, votre boule de poils doit être vaccinée. N’attendez donc pas longtemps avant de l’emmener chez un vétérinaire pour une éventuelle consultation. Pour ce qui est de l’hygiène, le Scottish Straight a juste besoin d’un brossage hebdomadaire à cause de son poil court et de son sous-poil épais. Côté alimentation, donnez-lui de la viande, des croquettes et bien sûr, de l’eau.

Sachez par ailleurs que votre minet adore faire la sieste. C’est pourquoi il faut lui préparer un petit coin douillet pour qu’il puisse se reposer. Ce chat aime également jouer et raffole des câlins. Surtout, ne le délaissez pas d’autant plus qu’il sent si vous vous occupez bien de lui ou non.

Rappelons que cette petite peluche vivante est assez vulnérable et ne supporte pas l’agressivité. Alors, évitez autant que possible les changements fréquents d’humeur et d’environnements ainsi que les punitions excessives. Votre chat a besoin d’une vie calme et reposée pour ne pas stresser.

Enfin, veillez particulièrement à ses oreilles, car celles-ci sont fragiles à cause de leur forme. Elles sont très sensibles aux parasites et aux infections. N’hésitez pas à vous rendre chez le vétérinaire si le moindre problème se présente. Cette initiative permet d’éviter les complications.

Bref, si vous respectez bien toutes ces conditions, il n’y a aucune raison pour que votre Scottish Straight ne soit pas heureux et en bonne santé.

Written by vins