L’utilisation de système solaire devient de plus en plus fréquente dans les ménages. Cela s’explique surtout par la tendance à la hausse des frais de consommation d’énergie électrique. Le kit solaire comprend plusieurs accessoires jouant chacun un rôle important dans le processus de production d’énergie. Découvrez à travers cet article ces divers composants et comment bien choisir chacun d’eux.

 

Lire également : Idee deco maison de campagne

Le panneau photovoltaïque

Cet accessoire constitue le pilier d’une installation solaire. Un kit panneau solaire se décline en plusieurs cellules photovoltaïques, lesquelles jouent généralement le rôle de capteurs solaires. Elles sont donc indispensables pour la transformation de l’énergie solaire en électricité pour une utilisation domestique.

Cependant, le choix du panneau seul est loin d’être suffisant. Il faudra y rallier quelques équipements pour avoir plus d’efficacité. Par ailleurs, vous avez le choix entre un panneau monocristallin et un panneau polycristallin. Cela dépend entièrement des appareils électriques qu’il doit couvrir. Aussi, il faudra s’assurer que la surface latérale est conçue en verre trempé. Cela est primordial pour la protection idéale contre les agressions en tout genre, les ondes UV, etc. De plus, la surface arrière doit être en aluminium ou en polymère, de sorte à lutter contre la rouille pour un certain temps. Enfin, la résine doit servir d’enveloppe aux cellules photovoltaïques en vue d’une stabilité du rendement énergétique.

A voir aussi : À l’étroit dans votre maison ? Louez un box de stockage !

 

Le régulateur

À l’instar du panneau, le régulateur est le suivant sur la liste des composants. Comme l’indique son nom, il s’agit d’un appareil qui régularise la charge des batteries qui composent le kit d’installation. En effet, il les préserve éventuellement d’une surcharge ou d’une décharge provoquée. De plus, il sert à planifier le temps d’allumage ou d’extinction des lampes. Cela contribue d’une manière ou d’une autre à l’économie d’énergie.

Pour cela, il est plus judicieux de choisir un modèle de régulateur équipé de plusieurs diodes électroluminescentes. En effet, ces derniers serviront par exemple à donner le signalement si la charge tend à franchir le seuil critique. Hormis cet aspect, le régulateur doit être conçu de telle sorte qu’il soit possible d’y connecter presque tous les autres composants. Les régulateurs se répartissent en deux grandes catégories : les PWM et les MPPT.

 

La batterie

Il s’agit d’un moyen efficace pour stocker de l’énergie pendant un laps de temps et la restituer au moment où le besoin se fait sentir. En d’autres termes, cet élément permet d’emmagasiner, au moment de l’ensoleillement, autant d’énergie que possible. Ainsi, pendant la nuit, les appareils électriques exploitent cette énergie pour fonctionner. Elle sert aussi à charger les smartphones ou accessoires électroniques. Compte-tenu de la situation, il paraît plus prudent de choisir une batterie dont le cycle de charge est plus étendu. La batterie doit être dotée au mieux d’une grande puissance et d’une autonomie suffisante. Ces critères sont incontournables pour disposer de l’énergie durant toute la soirée.

 

L’onduleur

L’onduleur est une machine destinée à transformer le courant continu (provenant du panneau) en courant alternatif. Ce dernier convient plus dans le cadre d’une utilisation domestique. Il existe une grande majorité d’onduleurs. Le mieux consiste à identifier un qui soit capable de gérer une tension élevée. Par ailleurs, il faut préciser que l’utilisation de cet appareil est optionnelle. Si les machines à brancher ont chacune une tension moins élevée et égale à celle de la batterie, alors l’onduleur ne sera pas nécessaire.

 

 

L’installation solaire constitue une alternative pour réduire la facture énergétique dans une maison. Son efficacité passe par le choix d’un certain nombre d’éléments incontournables.