Le fonctionnement d’une chaudière gaz à condensation repose sur le même principe qu’une chaudière classique, permettant d’utiliser toute l’énergie produite lors de la combustion du gaz. Dans les chaudières conventionnelles, le circuit d’eau du chauffage central est chauffé en brûlant du gaz naturel. Les gaz d’échappement émis lors de la combustion du gaz naturel contiennent de la vapeur d’eau. Ce dernier se condense et dégage de la chaleur. De retour du circuit de chauffage l’eau est chauffée par cette énergie. L’eau libérée lors de la condensation  est évacuée via le système d’égouts.

Les chaudières gaz à condensation peuvent être utilisées dans de nombreux cas

Qu’elles soient au sol ou murales, les chaudières gaz à condensation peuvent être raccordées à tous les systèmes de chauffage à eau chaude. Les chaudières au sol sont idéales pour les maisons avec caves et garages. Les chaudières murales sont particulièrement compactes et ont l’avantage de gagner de la place au sol. Les chaudières gaz à condensation, qui peuvent être équipées d’un ballon de stockage d’eau chaude, sont généralement alimentées par le réseau de gaz de ville, parfois par l’intermédiaire d’un ballon d’eau chaude. La bouilloire à colonne est placée au-dessus du ballon, moins encombrante et plus esthétique. Enfin, les chaudières gaz à condensation de dernière génération offrent un fonctionnement discret qui rivalise avec le bruit des lave-vaisselle de dernière génération permettant une installation en milieu résidentiel. Si vous souhaitez savoir si cette solution est adaptée aux caractéristiques de votre logement, merci d’utiliser notre simulateur d’économie d’énergie.

Sujet a lire : La location d’un camping car; comment ça marche?

Nous vous recommandons de visiter cette page pour plus d’informations sur nos chaudière gaz à condensation.

Comment optimiser les performances de votre chaudière gaz à condensation ?

Selon l’Ademe, l’exploitation d’une chaudière gaz à condensation est plus économique que l’exploitation d’une chaudière classique. Utilise 15 à 20 % moins de combustible que les chaudières standard. Pour optimiser ces performances, le matériau du conduit doit pouvoir résister à l’acidité du condensat à condenser. Vous devez également éviter de vous connecter à des radiateurs chauds à moins qu’ils ne soient suffisamment grands pour fonctionner en mode de chaleur douce. Le système de chauffage à basse température améliore les performances. Des radiateurs et/ou un chauffage au sol à chaleur douce, c’est-à-dire une eau à une température de 45-55 °C, sont idéaux. Car plus la température de retour est basse, meilleures sont les performances de la chaudière gaz à condensation.

Dans le meme genre : La première de « Evangelion : 3.0+1.0 » établit un enregistrement Prime Video

Jusqu’à combien l’efficacité dans les chaudières gaz à condensation?

Une chaudière gaz à condensation couplée à un système de chauffage basse température peut atteindre 110% d’efficacité. C’est-à-dire qu’il restitue plus d’énergie qu’il n’en consomme. Les coûts énergétiques sont automatiquement réduits. Cette performance est due à la maximisation de l’utilisation de toute l’énergie contenue dans la combustion du gaz naturel par condensation. Un autre avantage lié au fonctionnement d’une chaudière gaz à condensation est qu’elle produit des fumées à une température plus basse que les systèmes conventionnels (environ 50 °C au lieu de 200 °C), ce qui réduit l’impact environnemental.