Covid-19 et confinement : le boom des achats en ligne se poursuit

La crise du Covid-19 chamboule tous les secteurs et avec le confinement, les comportements d’achat évoluent. Les grands gagnants ? Les enseignes en ligne qui profitent pleinement de l’essor du e-commerce en France. Et tous les secteurs sont concernés !

La nourriture et les produits de première nécessité

Parmi les sites plébiscités, les “supermarchés” en ligne rencontrent bien entendu un succès grandissant, en cette période de confinement. La plupart des enseignes ont par ailleurs largement communiqué sur les mesures sanitaires prises auprès des personnels pour minimiser les risques. Les livraisons respectent généralement les gestes “barrière”, comme la distanciation sociale.

D’autres secteurs profitent également du boom des achats en ligne depuis quelques semaines.

Le matériel médical pris d’assaut par les internautes

Autre secteur véritablement submergé de demandes depuis le début de la crise : le secteur de la santé, et tout particulièrement le matériel médical. En première ligne, les sites de santé et de parapharmacie en ligne, qui continuent à être pour certains les seuls disposant de stocks sur certains produits très prisés, comme les masques, les blouses ou encore certains médicaments. Là encore, le fait de pouvoir être livré directement à domicile, en cette période où l’accès aux pharmacies reste difficile, constitue un argument de vente très efficace pour ces boutiques.

Culture et loisirs restent disponibles

Autre secteur, qui présente néanmoins des disparités, celui des loisirs et de la culture. Ainsi, on a vu durant les dernières semaines une forte progression des achats liés au matériel scolaires (cahiers, manuels, livres, etc) liée au maintien à domicile de millions d’écoliers français, qui doivent néanmoins poursuivre leur apprentissage à la maison.

Les loisirs ont également été ciblés par les consommateurs en ligne ces dernières semaines : jeux de société, jeux de cartes, do-it-yourself (tricot, broderie, bricolage, micro-jardinage, etc), mais également jeux vidéo et autres consoles.

Enfin, tous les services dématérialisés et consommables en ligne ont évidemment connu de fortes progressions avec le confinement des populations. On peut penser aux services de musique et vidéo en streaming, aux sites d’apprentissage en ligne, à la vente de eBooks et bien sûr la consommation d’applications et de jeux en ligne.

Written by vins