La pharmacie de garde a de réels avantages puisqu’elle vous permet de récupérer des médicaments dès que vous en éprouvez le besoin. Cela est possible en dehors des horaires classiques pratiqués par les officines. En effet, le gouvernement souhaite optimiser la permanence des soins, c’est pour cette raison que la pharmacie de garde est très pertinente

Des surcoûts à envisager pour cette pharmacie de garde

Pour compenser ce service de garde, les pharmacies ont le droit d’appliquer un surcoût par rapport au prix des médicaments. Il peut osciller autour de 5 euros et atteindre 8 euros pour les jours fériés. Dans la plupart des cas, ces frais sont pris en charge par l’Assurance maladie si vous disposez d’une ordonnance. Cela est donc pratique puisque vous ne devez pas prévoir une somme supplémentaire pour récupérer votre prescription. 

A lire également : Coronavirus : c’est comment se préparer quand vous allez pour les tests

  • Cela est valable pour une ordonnance réalisée par un médecin de garde à cause d’une maladie survenue dans la nuit de samedi à dimanche.
  • Il est aussi possible de récupérer un traitement récurrent en utilisant votre ordonnance traditionnelle si vous n’avez pas le temps au cours de la semaine.
  • Le plus difficile reste toutefois de trouver une officine ouverte et l’annuaire sera alors incontournable dans ce contexte.

En effet, votre appel est géolocalisé en quelques secondes, l’opérateur trouvera alors la pharmacie de garde ouverte et la plus proche de votre domicile. Même si vous habitez dans un désert médical, vous aurez tout de même une officine qui pourra vous recevoir, mais le trajet pourrait être un peu plus long. Si vous ne souhaitez pas passer par un annuaire, sachez qu’il est possible de se rendre dans toutes les officines puisque la liste est affichée sur la devanture. Les gendarmes ont aussi la capacité de vous renseigner dans ce contexte en vous transmettant l’adresse de la pharmacie de garde ouverte dans votre ville. 

Lire également : Pourquoi acheter sur Internet les piles pour les appareils auditifs ?