Prothèses dentaires fixes, les solutions pour une meilleure dentition

De nos jours, les facteurs qui abîment les dents sont de plus en plus nombreux, tant pour les enfants que pour les adultes. Selon les capacités économiques et le degré de détérioration de la dent, il existe différents types de prothèses avec chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Dans tous les cas, ils servent le même but : améliorer le sourire et l’hygiène de vie en général.

 

Les prothèses dentaires fixes

Trois principaux types de prothèses dentaires entrent dans cette catégorie. On ne mentionnera pas les implants dentaires mais uniquement les prothèses qui se posent sur des dents ou sur des implants dentaires.

La plus courante des prothèses fixes est la couronne. Il s’agit d’un procédé servant à rétablir une dent déjà existante en y rajoutant une matière spéciale et ainsi former à nouveau une belle dent complète et en bonne santé. Le principe est simple si la dent n’est pas trop dégradée.

Par contre, si la dent concernée n’est plus récupérable, il faut passer par une extraction de la racine et créer un nouvel ancrage dans la gencive : cet ancrage s’appelle un implant dentaire.

1) L’onlay

Il s’agit d’une reconstitution de la partie abîmée de la dent, bien au-delà d’une simple carie. Cette dernière se fait au moyen de différentes matières au choix : du métal, de la résine ou encore de la céramique. Pour ce cas, il n’y a pas d’extraction de la dent en question et la technique n’est conseillée que si la racine ne présente aucun problème de santé.

2) La facette dentaire

Faite de céramique, la facette offre indubitablement le sourire parfait des stars dont tout le monde rêve. Le principe est simple : accoler par-dessus une dent disgracieuse la fine matière en céramique, technique assez similaire aux faux-ongles. Ainsi, la forme doit parfaitement épouser la gencive et la dent du coté intérieur. Du côté extérieur la facette prend la forme et la couleur d’une dent parfaite. Il est recommandé de n’opter pour cette technique que si l’ensemble de la dentition est en bonne santé.

3) La couronne

Elle peut être « provisoire » ou « définitive ». Il est important de savoir que les dents restantes après une extraction peuvent se déplacer. D’où l’intérêt de mettre une couronne provisoire. Aussi, dans l’attente du façonnage de la couronne définitive, elle permettra aux gencives de mémoriser l’emplacement et de s’y habituer assez tôt.

Pour la couronne définitive, les prothésistes utilisent du nickel-chrome, ou du chrome-cobalt pour les molaires. Il se peut que certains patients ne tolèrent pas le nickel, dans ce cas précis, le titane est reste l’unique alternative. Pour les dents apparentes, le choix peut se faire entre : la nanocéramique, la composite, la céramique ou encore la zircone qui semble dessiner l’avenir des matières dentaires.

La couronne peut être exécutée selon quatre différentes techniques, à savoir :

  • L’incrustation vestibulaire ou CIV : si la dépense est un facteur de choix, ce type de couronne peut s’avérer être très satisfaisant.

Son principe est de mettre dans la partie perceptible de la dent une matière en céramique tandis que la partie invisible se fait en métal.

Le seul point négatif est que cette technique ne convient pas aux dents de devant pour un souci d’esthétique.

 

  • Le céramo-métal ou céramo-titane : très solide, ce type de couronne se procède en intégrant une base en métal à la place manquante et finir avec une couche de céramique prenant la forme définitive de la dent.

Plutôt économique, cette technique présente, tout de même, un risque au niveau esthétique si jamais la personne concernée présente une rétractation de la gencive. En conséquence, il se pourrait que l’on arrive à bien distinguer la partie métallique à l’usure.

 

  • La couronne entièrement en céramique : la solution idéale si le budget n’est pas un frein. En effet, le résultat s’apparente à la réalité et dégage un aspect bien vivant et translucide.

Le risque de la céramique se situe au niveau de son érosion au fil du temps. Mais comme toutes les dents, elle nécessite un entretien irréprochable pour durer le plus longtemps possible.

 

  • Le bridge : consiste à remplacer plusieurs dents par des couronnes. Sa particularité réside sur le fait de prendre les dents adjacentes comme appuis.

 

Written by Nath

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *