Découvrez l’Italie en camping-car ou en caravane

Aucun autre moyen de vacances ne promet autant de liberté et de flexibilité que celui avec un camping-car ou une caravane. Avec son climat doux, ses innombrables sites et son vaste choix de campings, l’Italie est un pays idéal pour des vacances en camping-car.

L’Italie est parfaite pour des vacances avec un camping-car

Il y a une excellente infrastructure avec des campings bien équipés. Que ce soit sur des emplacements de camping confortables au bord du lac ou dans des stations de vacances confortables sur la côte Adriatique, les endroits idylliques le circuit en Italie sont nombreux pour tous les goûts pour les camping-cars et les caravanes.

A lire également : L'île d'Oléron, terre de prédilection pour le tourisme de nature

Une alternative populaire au camping est le «a gricampeggio ». Certaines fermes et vignobles italiens proposent des emplacements de camping avec électricité, installations de lavage et toilettes pour une somme modique. Vous pouvez également trouver des fermes (« agriturismo ») avec leur propre trattoria et une excellente cuisine locale. Certaines chambres d’hôtes disposent de leur propre parking.

Réservez un camping à l’avance

L’heure d’été est la haute saison en Italie. Surtout en août, une réservation anticipée est fortement recommandée. La réservation en ligne est possible pour certains emplacements de camping en Italie.

Lire également : Explorer les sentiers de la Guadeloupe

La réservation en ligne d’un camping-car ou d’une caravane permet la comparaison des équipements et des prix. Que ce soit la location en ligne ou la réservation sur place: dans tous les cas, vous devez vous familiariser avant le départ avec l’équipement technique du camping-car.

De plus, il est important de bien planifier l’itinéraire et de s’informer des règles pour conduire en Italie avec un camping-car. Il vaut mieux ne pas se fier exclusivement au navigateur GPS. De nombreuses routes italiennes sont étroites et inadaptées aux camping-cars. De plus, certaines zones sont masquées et leur adresse ne peut pas être clairement identifiée par le système de navigation.

Voyage en camping car en Italie : ce qu’il faut éviter

Vous devez éviter les places de parking à proximité des discothèques. Un parking vide peut se remplir rapidement après minuit. Même les grandes places du village peuvent s’avérer être un lieu de rencontre nocturne, ou même un lieu pour le marché hebdomadaire. Des embouteillages sont à prévoir le lundi de Pâques et le 15 août. Le premier et le dernier week-end d’août sont également critiques.

Attention ! La conduite sur certaines routes italiennes, telles que la côte amalfitaine sinueuse est réservée aux camping-cars et aux caravanes. En Italie, les autoroutes, certains passeports et tunnels sont payants. Un péage routier plus élevé peut être dû pour les véhicules à double essieu.

Visite de villes italiennes en camping-car

Il n’est pas conseillé de conduire avec un camping-car dans les villes italiennes. De nombreuses routes sont fermées à la circulation (ZTL ou « zona traffico limitato » = zone de circulation restreinte). Dans certaines villes, de nouvelles zones environnementales ont été créées avec des réglementations différentes, comme Milan (Ecopass), Rome, Venise et Bolzano.

Pour les caravanes et camping-cars, il est conseillé de se garer dans un parking surveillé et d’utiliser les transports en commun.

A Rome, il existe une variété de campings, comme le Camping Flaminio dans le nord de la ville. Les visiteurs de la ville de Naples, dans le sud de l’Italie, apprécieront l’emplacement de camping Il Vulcano Solfatara à Pozzuoli. Avec le métro, vous pouvez rapidement rejoindre la ville et rester au volcan Solfatara, le plus célèbre des champs phlégréens.

Written by Nath