Des infos insolites à savoir sur la Chine

Si l’Empire du Milieu a toujours fasciné les voyageurs du monde entier par ses paysages grandioses, ses richesses naturelles, ses temples, son histoire et ses nombreux monuments millénaires. Diverses autres facettes du pays sont réellement extraordinaires. Si on regarde de près le quotidien des Chinois, on remarque des habitudes particulièrement insolites. Voici donc quelques informations insolites que vous devez absolument savoir pour être moins surpris une fois à destination.

Déguster des œufs durs à l’urine de jeunes garçons

Une fois le printemps arrivé, dans certains endroits du pays, et notamment dans de nombreuses villes de la province du Zhejiang, c’est la période des œufs macérés dans l’urine de jeunes garçons de moins de 10 ans. D’ailleurs, ce met est appelé « tongzi dan » traduit « œuf garçon ». Généralement, les œufs sont cuits durant une journée dans un bouillon d’urine jusqu’à ce que la coquille soit claquée et imprégnée. Ces œufs sont vendus dans la rue. Généralement, cette spécialité inscrite au patrimoine culturel immatériel local procurerait des vertus pour la santé, notamment l’amélioration de la circulation du sang. Si vous avez donc l’opportunité de passer par cette province au cours de votre séjour en Chine, vous pourrez faire l’expérience.

La sieste, une tradition perpétuelle

La sieste est plus qu’une habitude en Chine. C’est une véritable institution. D’ailleurs, elle est inscrite dans la constitution. Normalement, la sieste a lieu au milieu de la journée, souvent après le déjeuner. Pour les Chinois, à l’heure de la pause après le repas de midi, 30 minutes de sieste sont de mise pour se reposer avant de poursuivre la journée. Pas question de louper ce moment de quiétude et de détente. Chacun retrouve son coin et cherche le sommeil. Au cours de votre séjour, vous serez réellement stupéfait de voir partout des gens qui s’allongent, s’accroupissent ou s’assoit n’importe où, dans les bureaux, dans les parcs, au marché et voire même par terre dans les rues.

Les pétards pour toutes les occasions

La Chine est un pays de la pyrotechnie. On y adore les pétards et les feux d’artifice. Durant des millénaires, l’usage de ces petites explosives permettait de chasser les démons et acclamer le bonheur. Lorsqu’il y a un événement festif, on n’y manque jamais d’utiliser des pétards pour marquer la joie et le bonheur. Si les pétards indiquent surtout le Nouvel An chinois, désormais la plupart des célébrations se prêtent à l’explosion de pétards. Que ce soit pour un mariage, anniversaire, fêtes traditionnelles ou nationales, inaugurations, etc., le bruit sourd du pétard sera de la fête. Si vous avez donc la chance d’assister à une festivité au cours de votre séjour, vous pourrez admirer le spectacle.

Le chiffre 4, synonyme de malchance

Question chiffre, la Chine a une phobie pour le 4. En réalité, Sa prononciation chinoise, « si », est phonétiquement très proche de celle du mot « mort », le chiffre 4 est donc considéré comme le porte-malheur ultime. Il est très négatif d’attribuer le 4 à quelque chose. Généralement, la plupart des numéros ne contiennent pas ce chiffre, notamment les numéros de téléphone ou porte, plaques d’immatriculation. Les locaux évitent à tout prix ce chiffre. À Hong-Kong par exemple, une liste prédéfinie de numéro de téléphone est attribuée aux clients pour qu’ils choisissent le numéro de leur choix. Dans les hôtels, les chambres disposant du numéro 4 sont surtout dédiées aux étrangers. Mais à l’inverse, tout le monde en Chine s’arrache pour avoir le chiffre 8, puisque sa prononciation chinoise s’allie à celle du mot « fortune ». Le 8 est donc le chiffre de la positivité, allié à la fortune et bonheur .

Voilà des informations qui vous aideront à comprendre pourquoi la culture et les traditions chinoises sont si particulières.

Written by yves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *