Direction le Myanmar et ses sites envoûtants

Le Myanmar, plus connu sous le nom de la Birmanie, est un pays d’Asie du Sud-Est continentale bordé par le golfe du Bengale et la mer d’Andaman. Il est une destination de rêve pour s’évader et vivre des aventures mémorables. En effet, cette contrée regorge de lieux remarquables où les globe-trotters auront l’occasion de passer d’agréables séjours. Parmi les endroits à découvrir dans ce territoire, il y a le parc national Alaungdaw Kathapa. Cette aire protégée est la plus grande réserve du Myanmar. Elle se trouve dans la région de Sagaing, au nord-ouest de la Birmanie. Elle est réputée pour sa forêt tropicale luxuriante qui sert de refuge à plusieurs espèces d’animaux. En s’aventurant dans ce havre de paix, les passionnés d’écotourisme pourront admirer diverses espèces de mammifères en voie de disparition comme le cerf d’Eld, le sambar, le gaur ou encore le banteng. Les voyageurs ont également la chance d’observer de nombreux spécimens d’oiseaux, à l’instar des faisans, des perroquets, des aigles et des calaos. Mis à part la faune, une escapade dans cet endroit est une occasion pour les estivants de voir le sanctuaire d’Alaungdaw Kathapa. Ce temple accueille, tous les ans, près de 30 000 pèlerins. Pour information, une randonnée à dos d’éléphant est le meilleur moyen d’explorer ce parc.

Mandalay, une ville fascinante de la Birmanie

Au cours de leur voyage en Birmanie, les globe-trotters peuvent séjourner dans la deuxième plus vaste métropole du territoire, Mandalay. Cette ville de près de 950 000 habitants est localisée sur les bords du fleuve de l’Irrawaddy, dans les plaines sèches du centre du pays. Elle fut, sous le règne de la dynastie Konbaung (entre 1860 et 1885), la dernière capitale royale de cette contrée. En restant quelque temps dans cette localité, les vacanciers peuvent visiter la Pagode Kuthodaw. Ce complexe est un ensemble de stûpas bouddhistes dont le bâtiment central est un stûpa doré de 57 m de haut conçu selon le modèle de la pagode Shwezigon de Nyanung U. Il fut construit en 1857 par le souverain Mindon Min. Ce lieu saint renferme le plus grand livre de la planète (en terme de taille), le Tripitaka ou le canon bouddhique en pâli. Cet ouvrage compte 729 stèles en marbre protégées chacune dans une kyauksa gu. Les touristes ont également la possibilité de voir le Maha Myat Muni Paya. Cette statue de Bouddha recouverte de feuilles d’or est exposée dans le Temple Mahamuni. Ce sanctuaire est un haut lieu de pèlerinage pour les Birmans.

Rangoun, une métropole remarquable de la Birmanie

Rangoun, officiellement connu sous le nom de Yangon, est une destination à ne pas rater lors d’un voyage de découverte en Birmanie. Cette métropole de 598 km² est à la fois la plus grande ville et la capitale économique du territoire. Elle se trouve sur la confluence des fleuves Bago et Yangon, à 30 km du golfe de Martaban. En séjournant dans cette municipalité, les touristes peuvent admirer la pagode de Shwedagon. Cette structure se situe à 2 km du centre-ville, sur la colline de Singuttara. Elle est considérée comme le premier centre religieux de la contrée. En effet, selon la légende, il abrite les reliques de quatre anciens Bouddhas, dont huit cheveux de Siddhārtha Gautama. Ce complexe a été, d’après les archéologues, construit entre le VIe et le Xe siècle par les Môns. Il est entouré de divers édifices remarquables tels que le Maha Tisadda Ghanta, la pagode Shinsawpu et la colonne de Bouddha. Les vacanciers ont également la possibilité de visiter le marché Bogyoke Aung San. Ce bâtiment de style architectural colonial regorge de divers commerces où les estivants auront l’opportunité d’acheter des souvenirs hors du commun. Par ailleurs, une escapade à Rangoun est une occasion pour les globe-trotters de se promener au Lac Kandawgyi. Cette oasis est réputée pour sa réplique en béton d’une barque royale.

Written by yves