Voyage en Antarctique : ce qu’il faut savoir

 

Il est des destinations dont on rêve sans jamais oser imaginer que l’on puisse un jour s’y rendre. L’Antarctique, le continent éternellement blanc, semble inaccessible. On le croit réservé aux chercheurs, à quelques biologistes en quête de solitude, mais jamais au grand public. Pourtant, en dépit de la fragilité de ce havre de paix battu par les vents, il est possible d’y faire une croisière et de débarquer un temps sur la banquise. Plus que tout autre voyage exceptionnel, celui-ci se prépare avec soin.

Tout doit être prévu, et chaque manque aura des conséquences plus que fâcheuses.

S’équiper en conséquence : une évidence

Une croisiere antarctique nécessite un équipement complétement adapté, bien souvent acheté pour l’occasion. Il y a deux ennemis du voyageur : le vent, et le froid. Même à bord d’un bateau ou sur le pont, pour les voyages où on ne descend pas sur terre, les températures, vous contraignent à des tenues extrêmement résistantes. Gants, bonnet et vêtements thermiques sont une base. Le mieux est de disposer également d’un pantalon et d’un blouson imperméables, car les embruns s’infiltrent jusque dans les moindres fibres.

Côté chaussures et chaussettes, les magasins spécialisés pourront vous conseiller des gammes de produits et de matériaux adaptés pour une excellente résistance au froid.

Pour immortaliser vos souvenirs, vous aurez pris soin de prendre un appareil photo reflex ou un smartphone réalisant des photos de très haute qualité. N’oubliez toutefois pas que les conditions météorologiques vont user vos batteries plus rapidement. Pensez donc à prendre une batterie de secours. Lors de votre voyage, vous devrez penser à mettre vos appareils le plus près possible du corps, éloignés du froid.

Se rendre en Antarctique

C’est essentiellement à partir d’Ushuaia, à la pointe Sud de l’Argentine, que la plupart des croisières débutent. À partir de ce qui était, il y a encore peu un village inconnu, on atteint classiquement le passage de Drake pour rejoindre les iles Shetland, et enfin le continent blanc. Les départs depuis l’Australie ou la Nouvelle-Zélande sont possibles bien que plus rares et plus longs.

La plupart des croisières se font entre Mars et Novembre, lorsque la mer est moins agitée et que le blizzard ne souffle pas.

Quelles activités peut-on faire en Antarctique ?

Une croisiere antarctique ne consiste pas à monter sur le pont du navire et à observer passivement la banquise et la vie qu’elle abrite. Loin de ce cliché, de nombreuses activités se déroulent dans ces décors féeriques.

Pour les personnes peu habituées aux efforts physiques intenses ou prolongés, la température et le vent vont rapidement user vos forces. Il convient donc de se préserver. Une descente à terre et une marche dans la neige suffiront à garder une trace de votre passage sur les terres gelées. Un circuit en kayak de mer vous permettra d’approcher phoques et manchots.

Pour les sportifs déjà accomplis, la promenade se fera en raquettes et sur une distance plus importante.

Aussi incroyable que l’idée puisse paraître, il est possible de camper sur la banquise. Le matériel devra, une fois de plus, être à toute épreuve. Cette aventure risque d’impressionner votre entourage à votre retour, et vous ne l’oublierai pas de sitôt.

Réservé à une élite sportive et aux initiés de la discipline, la plongée sous-marine au milieu des icebergs est un sentiment absolument incroyable. Les couleurs irréelles de la mer et de la terre font partie des meilleurs clichés chaque année. Que ce soit à la portée de plongeurs amateurs est tout bonnement fou

Enfin, sportifs ou non,les plus hardis se risqueront peut-être au traditionnel bain de mer depuis le bateau.

  • Ce qu'il faut savoir sur la mer la navigation et la pêche maritime - A Dupuis - Livre
    Bateaux - Navigation - Occasion - Bon Etat - Jauni - Nathan poches divers - 1950 - Poche - Société coopérative d\'insertion à but non lucratif.
  • Ce qu'il faut savoir en physique PECM - R Atlani - Livre
    Physique - Occasion - Bon Etat - Couvert - Atlani GF - 1988 - Grand Format - Société coopérative d\'insertion à but non lucratif.
  • Bébé Guide. Tout Ce Qu'il Faut Savoir De La Naissance à Trois Ans - Miriam Stoppard - Livre
    Enfant - Bébé - Occasion - Bon Etat - Solar GF - 1993 - Grand Format - Société coopérative d\'insertion à but non lucratif.
  • Peut-on savoir ce qu'il faut croire? - René Marlé - Livre
    Catholicisme - Occasion - Bon Etat - Racines - 1987 - Grand Format - Société coopérative d\'insertion à but non lucratif.

Written by Nath

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *